Crise sécuritaire au Burkina Faso : quelles stratégies pour une meilleure résilience des femmes ?

Logo de 08 mars 2020

Lutte contre le terrorisme : les femmes jouent leur partition
« Nous avons jugé bon être actrices parce que nous sommes doublement concernées. Ceux qui attaquent et ceux qui sont attaqués sont les enfants, les maris et les frères des femmes. La femme ne peut rester assise et voir sa progéniture s’autodétruire, il faut qu’on prenne ce problème à bras le corps et voir dans quelle mesure nous, femmes, pouvons contribuer à apaiser les tensions sociales ».
Ces propos ont été tenus par Mariam COULIBALY / OUATTARA, présidente de l’association YIRIWA, femme leader. C’était à l’occasion des activités du 08 mars 2019 que cette association a célébré en différé le 16 mars. Par ces propos, Mariam COULIBALY / OUATTARA établissait déjà un lourd constat et incitait du même coup ses concitoyennes à l’action.

Comme pour faire écho à l’interpellation de la présidente de l’association YIRIWA, la journée internationale de la femme, couplée au 6e forum national des femmes sera célébré sous le thème « La crise sécuritaire au Burkina Faso : quelles stratégies pour une meilleure résilience.>>

Mariam COULIBALY/OUATTARA, Presidente de l’association YIRIWA, Femmes leaders

Crise sécuritaire / Crise humanitaire
Depuis bientôt cinq ans, le Burkina Faso est confronté à une crise sécuritaire qui dégénère de jour en jour, dégradant du même coup le climat social. En effet, à cause des différentes attaques les populations se déplacent des zones dangereuses vers la capitale. Depuis 2015, le nombre des populations déplacées ne fait que croitre, toute chose qui rend difficile leur prise en charge par les autorités. Ainsi, en plus d’une crise sécuritaire, le pays se retrouve également face à une crise humanitaire interne. Cet état de chose crée une certaine psychose au sein des citoyens et les populations les plus durement touchées ont toujours du mal à absorber le choc face à cette violence. Cette situation concerne tout le monde et chacun doit apporter sa pierre à la recherche de solutions.

Les femmes, durement touchées
Les femmes, comme l’a constaté Madame Mariam COULIBALY / OUATTARA, présidente de l’association YIRIWA, sont doublement affectées par cette crise.
Aussi, des actions sont menées en vue de permettre la résilience des femmes face à cette crise, sécuritaire et humanitaire. Ainsi, pour une meilleure compréhension de la situation des femmes, une série de forums est lancé par le gouvernement. La ministre de la femme, madame Hélène Marie Laurence ILBOUDO / MARCHAL fait le tour des 13 régions à la rencontre des femmes afin de mieux appréhender leurs préoccupations et de leur apporter son soutien. Tout cela se fait dans une dynamique de recherche de solution pour une meilleure résilience des femmes. Pour elle, la meilleure solution est la confiance en soi : « Il faut que les femmes aient confiance en elles-mêmes. »

Mme Helene Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL, Ministre de la femme, de la solidarité, de la famille et de l’action humanitaire

Dans la même veine, madame Josiane KABRE, gouverneure du Centre Sud profite de la tournée à Manga de la ministre de la femme pour déclarer : « Aucune stratégie visant leur résilience ne parvient à des résultats escomptés si elle ne prend en compte le genre. »
Ainsi, toutes les meilleures stratégies doivent qu’être proposées par les femmes elles-mêmes et pour les femmes. Dans le cadre des stratégies, les différentes tournées auprès des femmes sont un point de départ important. Elles permettront en effet de recueillir les attentes des femmes, les solutions qu’elles préconisent afin de faciliter leur résilience.

Publié par Salimata KARAMA

Je suis cette jeune fille qui veut faire de son handicap un T@lent. Vous me découvrirez à travers mon blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :